Logistique : comment faire du dropshipping en 2021 ?

Plongez-vous dans notre guide du e-commerce en dropshipping et découvrez nos best practices et conseils : choix des produits, stratégies marketing les plus efficaces, pièges à éviter, et meilleure façon de scaler en toute légalité.
L

a pratique du dropshipping est devenue de plus en plus présente dans le monde du e-commerce ces dernières années. Qu'est-ce que le dropshipping exactement ? Quels en sont les enjeux et comment se lancer avec succès ?

Dropshipping

Définition et intérêt de la logistique dropshipping

1. Qu'est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est une organisation de logistique e-commerce tripartite entre le client final, le revendeur (dropshipper) et son fournisseur. Le dropshipper joue en somme un rôle d’intermédiaire entre l’acheteur et le grossiste. C’est ce dernier acteur qui va prendre à sa charge toute la logistique et l’expédition des commandes jusqu’aux destinataires finaux, une fois la commande passée sur le site du revendeur.

Dropshipping

2. Quels avantages offre le dropshipping ?

Pour le dropshipper, c’est une opération très avantageuse d’un point de vue financier, en ceci qu’il n’a pas à supporter les coûts associés à logistique : il n’investit pas dans un stock puisque, par définition il “vend ce qu’il ne possède pas” et contrairement à un commerçant classique, ne touche parfois jamais le produit qu’il commercialise et dont il fait la promotion.

Cette stratégie offre de nombreux atouts pour le e-commerçant :

- Une grande facilité à se lancer dans une activité e-commerce en prenant peu de risque

- Une flexibilité importante dans la gestion au quotidien

- La possibilité de se décharger des contraintes logistiques afin de concentrer tous ses efforts sur la vente et la promotion de ses produits uniquement.

Comment se lancer en dropshipping ?

1. Créer son entreprise : quel statut choisir ?

La toute première étape avant de se lancer en dropshipping est bien entendu de choisir une structure juridique pour la création de son entreprise, dans le but de déclarer votre activité et vos revenus en toute légalité.

Le choix du statut juridique variera en fonction de différents critères, mais dépendra principalement de vos objectifs personnels.

  • Le statut auto-entrepreneur

Le statut d'auto-entrepreneur est un très bon choix pour débuter. Présentant peu de contraintes, il est idéal si votre activité de dropshipping a pour but d’être pour vous un complément de revenus uniquement, car il s’agit du statut qui offre le plus de souplesse en termes administratifs.

  • L'EURL ou la SASU

Si vous avez en revanche pour objectif de faire du dropshipping votre activité unique et pour ambition que cela soit votre principale source de revenus, l’EURL ou la SASU sont de bonnes alternatives. Bien que ces deux statuts impliquent des contraintes plus lourdes que le statut d’auto-entrepreneur (ainsi que le versement d’un capital de départ), ceux-ci vous permettront une professionnalisation plus aisée.

2. Le choix des produits et l’approvisionnement

  • Trouver sa "niche dropshipping"

L’étape du choix des produits et des fournisseurs est cruciale pour la bonne réussite de votre e-commerce, et c’est là un point à ne surtout pas négliger.

Il convient tout d’abord de trouver la niche dropshipping dans laquelle vous allez vous spécialiser : quel type de produits allez vous commercialiser ?

- Cosmétiques et produits de beauté,

- Vêtements de sport,

- Jeux pour enfants,

- Articles de bien-être…

Les domaines ne manquent certes pas, mais il est primordial de trouver un secteur qui vous permettra d’être rentable, et de faire évoluer votre e-commerce dans cette niche uniquement, en évitant ainsi de multiplier les univers - ce qui n’exclut pas bien entendu d’élargir votre catalogue et votre gamme à l’avenir.

  • Bien choisir ses produits

Bien choisir les produits que vous allez commercialiser, c’est d'abord en vérifier le potentiel. Quelques critères importants sont à prendre en compte :

- La qualité des produits

- La concurrence existante sur le marché du dropshipping

- La facilité à trouver des influenceurs prêts à communiquer sur ce produit

- La saisonnalité des ventes etc.

Cette étape nécessite une attention particulière, car elle représente la base de votre activité e-commerce.

  • Sourcer ses produits efficacement

Une fois votre niche identifiée et votre produit ou vos produits identifiés, il vous faut trouver le fournisseur adapté pour ces marchandises parmi les nombreux grossistes existants sur le marché.

Les deux plus importants et les plus utilisés par les dropshippers sont à l’heure actuelle AliExpress et BigBuy.

AliExpress étant la plateforme en dropshipping la plus populaire, y sourcer ses produits peut être à double tranchant, dans la mesure où vous risquez de trouver vos produits un peu partout sur le net.

Quoi qu’il en soit, pour vous faciliter la tâche et gagner un peu de temps dans vos recherches parmi ces catalogues très fournis, vous pouvez utiliser la plateforme Dropizi qui vous donne accès aux références de ces deux principaux grossistes.

3. Commercialisation via une boutique en ligne

  • Qu'est-ce qu'un bon site de dropshipping ?

Acquérir les bons produits est une chose - certes primordiale - mais donner envie aux internautes de les acheter en est une autre - tout aussi centrale.

C’est la raison pour laquelle la création de votre site e-commerce tout comme son design et le nom de domaine choisi auront un impact considérable sur le succès de votre boutique en ligne.

Vous devez veiller à apporter un soin tout particulier à votre site web, et notamment au contenu de vos fiches produits, car c’est la “vitrine” de votre activité en ligne.

En effet, l’impression de professionnalisme que votre site renverra à vos potentiels clients est déterminante dans le processus d’achat, à plus forte raison depuis que le dropshipping prend de l’ampleur - les sites de dropshipping étant de plus en plus facilement repérables et repérés par les internautes, qui deviennent en conséquence toujours plus exigeants.

  • Quel CMS choisir pour débuter ?

Avec un budget généralement limité au départ, et pas de certitude du succès de votre activité, mieux vaut se tourner vers des solutions flexibles au départ.

De plus en plus de solutions existent aujourd'hui pour vous aider à créer un site e-commerce facilement et en quelques clics, notamment grâce aux solutions par abonnement, et ce même sans aucune compétences techniques.

C’est le cas par exemple de CMS tels que Shopify ou Dropizi - mentionné plus haut - qui sont deux très bonnes plateformes pour débuter.

  • Quand changer de CMS ?

Dès que votre budget vous le permet en revanche, il peut être avantageux de revoir cette stratégie. Vous pourrez aisément migrer vers des plateformes plus poussées et permettant davantage de personnalisation telles que Prestashop ou WooCommerce par exemple, ou pourquoi pas même envisager la création d’un site custom de A à Z avec l’aide d’un développeur.

Ces options ont l’avantage de vous éviter d’avoir à payer un abonnement mensuel ou de devoir vous acquitter d’une commission sur vos ventes, mais surtout de donner de la crédibilité à votre boutique en ligne.

Comment scaler en dropshipping ?

1. Miser sur le marketing pour réussir

  • Se donner les moyens de réussir dès le lancement

La clé d’un site de dropshipping à succès est sans nul doute les ressources marketing que vous engagerez sur les différents canaux d’acquisition web afin de faire la promotion de votre produit.

Il est absolument indispensable de miser sur les techniques d’acquisition de trafic au lancement de votre site, a fortiori en 2021 où la concurrence est rude sur le marché de e-commerce et du dropshipping.

Les techniques les plus courantes et les plus usitées sont les suivantes :

- Le référencement naturel (SEO)

- Le référencement payant (SEA)

- Les social ads (Facebook, Instagram etc.).

Gardez bien en tête qu’un bon démarrage en dropshipping suppose nécessairement de se donner les moyens de ses ambitions en ce qui concerne la partie vente : rechigner à investir au lancement n’est donc pas un bon calcul.

  • Se former aux techniques marketing

Il existe aujourd'hui de nombreux moyens de se former facilement aux techniques de référencement et de publicité en ligne, y compris pour les grands débutants :

- De nombreuses formations e-commerce ont effectivement vu le jour ces dernières années, parfois même gratuitement : cours en ligne sous forme de MOOC, chaînes YouTube, blogs spécialisés... Autant de plateformes qui regorgent de conseils et de bonnes pratiques.

- Vous pouvez également décider de faire appel à un expert en la matière - et si cette seconde option est certes plus coûteuse, elle vous permettra d’acquérir rapidement les clés de la réussite.

À vous de choisir la solution qui vous convient le mieux afin d’en tirer le meilleur profit pour votre plateforme de vente, mais retenez qu’investir dans le marketing est quoi qu’il en soit une stratégie éminemment nécessaire et qui, si elle est bien mise en oeuvre, vous fera à coup sûr bénéficier d’un retour sur investissement plus qu’avantageux.

2. Scaler grâce au Fulfillment

Le principe même du dropshipping est d’éviter d’avoir à s'occuper du pan logistique, et la plupart des dropshippers font, pour cette raison, expédier leurs produits directement par leurs fournisseurs - généralement localisés en Chine.

C’est, certes, une solution pratique et peu coûteuse mais qui n’est cependant pas sans inconvénient.

  • Réduire ses délais de livraison...

Les délais de livraison en dropshipping sont, dans la plupart des cas, très longs (dix à quinze jours en moyenne), ce qui risque de résulter en une expérience clients moyenne voire mauvaise et avoir pour conséquence de décrédibiliser la marque.

Les internautes sont de plus en plus exigeants lorsqu’ils commandent en ligne et l’avènement des marketplaces telles qu’Amazon ou Cdiscount ont banalisé la livraison en un jour ouvré. Recevoir son produit en deux voire trois semaines dénote avec ces standards et peuvent faire souffrir votre e-commerce.

Afin d’éviter ces désagréments et de ne pas avoir à gérer une situation délicate avec vos clients, il peut être judicieux de se tourner vers un prestataire logistique spécialisé afin d'adopter une vraie stratégie e-logistique.

  • ... et vendre davantage encore !

Si votre produit est éprouvé et que vos ventes commencent à exploser, une organisation logistique bien huilée ne vous sera que plus bénéfique encore, en ceci que des délais plus brefs inciteront vos clients à commander sur votre boutique en ligne et permettra de les fidéliser. Résultat ? Encore plus de ventes et de succès à la clé !

Externaliser sa logisitque auprès d'un expert sera certainement plus coûteux, mais cet investissements sera largement compensé par l'augmentation des ventes générée par l'amélioration de votre qualité de service.

  • Avoir davantage de contrôle sur ses produits

Collaborer avec un prestataire de Fulfillment vous permettra également d’avoir plus de contrôle sur vos produits. Même si, comme dans le cas du dropshipping, vous ne détenez pas les produits, puisqu'ils sont stockés dans un entrepôt tiers, vous bénéficierez de davantage de contrôle et de visibilité sur vos stocks.

C'est notamment possible grâce aux outils de suivi des stocks en entrepôt et de suivi des colis développés par de nombreux logisticiens.

  • Améliorer sa qualité de service globale

En somme, faire appel à un service de Fulfillment vous permettra de bénéficier d’une qualité de service bien supérieure (en plus de délais de livraison plus brefs) et de jouir de prestations nouvelles par rapport au dropshipping :

- La gestion des retours

- Un plus large choix de transporteurs et de modes de livraison (livraison Standard, livraison Express, livraison en Point Relais etc.)

- Bénéficier d'un Service Clients dédié pour gérer les litiges clients

- La personnalisation des colis via un emballage brandé par exemple

Vous serez, grâce à cette nouvelle organisation logistique, en mesure de scaler efficacement et plus facilement et pourrez, à termes, atteindre l'objectif de bon nombre de dropshippers : s’éloigner du modèle initial de dropshipping afin de devenir une marque à part entière, ce qui vous permettra de vous distinguer de vos concurrents et d'être plus crédible encore auprès de vos clients.

3. Éviter les pièges !

Si le dropshipping a pour réputation d’être une solution extrêmement simple pour lancer une activité e-commerce et réussir à être rentable rapidement, il faut rester réaliste sur ce mode de commercialisation et se montrer prudent si l’on veut réussir sans se brûler les ailes.

  • Avoir bien conscience de l'aspect fortement concurrentiel du marché

La méthode dropshipping est de plus en plus connue, de plus en plus médiatisée et donc de plus en plus répandue dans le monde du e-commerce.

Cela signifie corollairement que la concurrence s’accroît au fil des années, ce qui n’est pas nécessairement une bonne nouvelle pour vous. Chaque jour, plusieurs centaines de sites de dropshipping voient le jour, pour échouer quelques semaines plus tard seulement, notamment à cause de cette idée trop répandue selon laquelle le dropshipping serait “un moyen de devenir riche sans aucun effort”.

  • Se donner les moyens financiers de réussir

Pour éviter ce travers qui consiste à ne pas investir suffisamment au lancement, il est essentiel d’allouer un budget spécifique au moment de la création de son site e-commerce (quitte à solliciter un prêt auprès de sa banque) afin d’avoir les reins solides pour faire vivre son e-commerce par la suite.

De la même manière, allouer un budget mensuel - plus ou moins conséquent - à son marketing et à sa communication n’est en aucun cas une option. À l'instar du commerce traditionnel, il est nécessaire pour un site de dropshipping de se faire connaître, en soignant son image, et en faisant de la publicité ciblée pour toucher sa niche et surtout en monitorant ses campagnes : laisser tourner ses campagnes sans en analyser les KPIs (taux de clic, taux de transformation, taux de rebond etc.) revient à jeter de l’argent par les fenêtres.

Si ces concepts vous semblent abstraits, n’hésitez pas à vous faire aider ou à suivre une formation sur internet ou auprès de spécialistes.

  • Rester dans le cadre de la loi

Un autre travers répandu et qui rejoint ce point est d’essayer de s’arranger avec la législation, notamment en ce qui concerne les frais de douane et la TVA à l'importation, dans le but de réaliser des économies.

Si ces techniques d’optimisation voire de fraude peuvent paraître alléchantes de prime abord, nous vous conseillons de les éviter à tout prix - les conséquences pouvant être dramatiques en cas de contrôle (marchandises bloquées en douanes, amendes sévères etc.)

D’autant que la législation a tendance à se durcir face à la fraude massive constatée ces dernières années par les autorités.

Si vous voulez en savoir davantage sur ce volet, et sur comment être en règle vis à vis des droits de douane et de TVA à partir de juillet 2021 et de la réforme européenne, vous pouvez consulter l'article que nous avons rédigé à ce sujet.

💡 Vous avez une activité de dropshipping et vous souhaitez améliorer vos délais de livraison afin de scaler ? N’hésitez pas à contacter nos équipes !

Like this article? Spread the word!
group-5@3x

Envoyez votre stock et expédiez avec nous dès demain

Expédier avec Cubyn ›